Passer au contenu

/ Collations des grades

Rechercher

Walter STAHEL

Directeur-fondateur Product-Life Institute

Walter Stahel est un pionnier du développement durable et l’un des fondateurs de l’économie en boucle, qu’on appelle aujourd’hui l’économie circulaire. Ce modèle de production, qui propose une nouvelle vision des biens de consommation et des matériaux, réconcilie l’économie et le développement durable grâce à une utilisation plus efficace des ressources matérielles et humaines. En plein déploiement en Europe et en Asie, ce concept commence à émerger en Amérique du Nord.


Architecte de formation, Walter Stahel a plaidé tout au long de sa carrière pour une extension de la durée de vie des biens, grâce à la réutilisation, la réparation et le remanufacturing. Alors que la crise du pétrole frappe durement le Vieux Continent, il propose, à titre de chef de projets à l'Institut Batelle à Genève, de substituer l’énergie par la main d’œuvre, jetant les bases de ce qui deviendra son sujet de prédilection: l’économie circulaire. Ce rapport coécrit avec Geneviève Reday devient un livre en 1981 sous le titre The Product-Life Factor, récompensé par le 3e prix à la Mitchell Prize Competition aux États-Unis. 


En 1983, il fonde l'Institut de la durée, la plus vieille organisation européenne consacrée au développement de stratégies et de politiques en développement durable, qu'il dirige encore aujourd'hui. Parallèlement, Walter Stahel publie plusieurs rapports et livres qui feront école, dont "Les limites du certain", avec Orio Giarini (1990) et The Performance Economy (2005). Son travail de précurseur a servi d’inspiration à la création, en 2014, de l’Institut de l’environnement, du développement durable et de l’économie circulaire (EDDEC), mis sur pied par l'Université de Montréal, HEC Montréal et Polytechnique Montréal.